vendredi 22 juin 2007

Comment Google gagne de l'argent avec Google Maps !

Site de diffusion gratuite d'annonces immobilières à destination des professionnels de l' immobilier et des particuliers, http://www.immo-sat.com/ se devait de se démarquer des autres sites d'annonces traditionnels du type de seloger.com, explorimmo.com, pap.fr, entreparticuliers.com, 123immo.com, bref de ses concurrents, par l'innovation.

Parmi ces innovations (que j'énumèrerai au fur et à mesure de ce blog " Web 2.0 de Immo-Sat.com"), il me semblait que l'intégration des cartes Google maps constituait un élément primordial voir essentiel pour apporter un meilleur confort dans la recherche immobilière et dans la présentation des biens immobiliers aux utilisateurs du site.

Ces cartes virtuelles Google maps, d'abord gratuites, dénuées de toute monétisation, il était surréaliste que leur utilisation ne se voit indéfiniement libre de droits... Un des premiers problèmes se posait alors à http://www.immo-sat.com/ : est-ce que les moyens de gagner de l'argent de ces cartes Google Maps étaient compatibles avec l'activité de diffusion de petites annonces immobilières ? Réponse : oui, parce que non seulement, il semble que le procédé de monétisation de google maps ne soit pas gênant pour l'activité du site Immo-Sat.com mais qu'il soit compatible voire qu'il permet une plus-value par la présence d'information supplémentaire sur l'environnement du bien immobilier.

Comment me direz-vous ? Explication du business-plan des cartes Google maps au travers de ces deux articles recueillis sur le blog vision.air :


1°) Et la publicité fut sur les mashups Google en France :

L’heure est à la monétisation pour Google Maps. Deux semaines après avoir présenté une version pour entreprises, Google annonce d’une part l’ouverture du référencement naturel dans Google Maps mais également le lancement d’insertions publicitaires, dérivées d’AdWords.

En matière de référencement, Google France s’appuyait jusqu’à présent sur des bases de données professionnelles pour répondre aux requêtes “entreprise” dans Google Maps. Tout comme il le fait avec Google Search, le moteur souhaite désormais ouvrir son index à n’importe quel professionnel, commerçant, artisan ou entreprise souhaitant mentionner sa localisation dans l’outil cartographique. “De grandes enseignes comme Pizza Hut ou BNP Paribas nous ont déjà fourni les emplacements de leurs points de vente et de leurs agences.” indique sébastien Badault, Directeur de la stratégie commerciale Google France

Mais en dehors de cet index “naturel”, Google annonce également le lancement d’un nouveau service publicitaire, dérivé de AdWords, sa plate-forme de liens sponsorisés. L’encart réservé aux annonceurs se situe à gauche de l’interface, au dessus de l’index naturel. L’annonceur dispose également de la possibilité d’afficher ses points de vente sur la carte avec un logo, et peut afficher numéro de téléphone ou liens vers son site web dans la bulle d’information.

“Depuis son lancement, ce système fonctionne très bien aux Etats-Unis grâce à un bon retour sur investissement pour l’annonceur, qui est-comme pour AdWords- facturé au clic. Ce nouveau format permettra de monétiser Google Maps ainsi que les nombreux mashups, exploitant notre outil cartographique” complète Sébastien Badault.

Avec ce lancement, Google confirme en tout cas son génie marketing et sa capacité à toujours associer service générateur d’audience et outils de monétisation. Reste à savoir si les pages jaunes, également éditrice d’outils cartographiques et disposant d’une immense base d’annonceurs, adopteront à leur tour ce type de marketing à la performance.


2°) Un pas de plus vers la publicité sur les mashups googlemaps

Une annonce qui n’a pas fait trop de bruit mais qui selon moi constitue une véritable étape dans l’aventure google maps: la possibilité d’intégrer une barre de recherche locale dans les mashups. (en bas à droite)


















Pourquoi est-ce important ? Parce que cela montre assez concrêtement comment Google va monétiser toutes les connexions des millions d’internautes sur ses cartes. Ce n’est qu’une demi surprise puisque Microsoft avait été bcp plus clair dès le début quant à son modèle économique et on pouvait facilement imaginer que Google aurait le même modèle.

Alors comment ça marche: dans cette petite barre de recherche vous pouvez taper n’importe quelle activité ou commerce: pizza, hôtels, boulangerie et voir apparâitre sur la carte les résultats les plus proches. C’est assez génial pour l’internaute, imaginez, vous êtes sur une mashups qui présente des hôtels et vous voulez savoir si vous êtes proche d’une boulangerie ou d’un restaurant !

Par contre là où ça peut être moins drôle c’est si vous êtes un hôtelier que vous avez mis une carte google maps sur votre site et que les internautes commencent à taper “hôtels” dans cette barre de recherche et qu’ils voient donc apparaître vos concurrents avec des liens vers leur site …

Est-ce que Google va permettre d’exclure certains mots ? Comment vont ils pouvoir gérer ça si c’est le cas ?

Microsoft ne s’est pas pris la tête, ils ont simplement dit, soit vous acceptez cette barre de recherche locale, soit vous payez en fonction du nombre de clics sur nos cartes.
En tout cas on imagine maintenant très bien que les points qui apparaitront sur la carte grâce à cette barre de recherche locale pourront être sponsorisés et donc permettre de monnétiser les mashups google.

Source : Blog vision.air

Et vous qu'en pensez-vous ? Seriez-vous interessé de pouvoir connaître sur Internet une grande partie des commerces de votre futur lieu de vie ? Ne trouvez-vous pas que l'activité de diffusion d'annonces immobilières sur cartes est parfaitement compatible (voir en symbiose) avec la publicité proposée par Google sur Google maps ?

A bientôt.


Fabien

2 commentaires:

f.trouche a dit…

ERRATUM

J'ai pu tester la barre recherche et mes espoirs (de symbiose !) se sont envolés.
Certes elle renseigne mais ça ne s'arrête pas là puisqu'elle fait également passer des annonces de mes concurrents à mes utilisateurs. Vraiment pas très agréable cette barre de recherche.

Fabien

claude a dit…

Salut,

Maintenant avec macrosoft and yahoo
google devrait penser autrement
claude